Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)
Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)
Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)
Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)
  • Load image into Gallery viewer, Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)
  • Load image into Gallery viewer, Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)
  • Load image into Gallery viewer, Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)
  • Load image into Gallery viewer, Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)

Rencontres du Clos-Vougeot – « Paysages et patrimoines viticoles » (2009)

Regular price
$54.50
Sale price
$54.50
Regular price
Sold out
Unit price
per 

  • Sous la direction de JOCELYNE PÉRARD et MARYVONNE PERROT
  • Éditeur: Centre George Chevrier
  • Langue: Français
  • Date de publication: 09/2010
  • Nombre de pages: 296
  • Dimensions: 16x24 cm
  • Poids: 750g
  • Format: Couverture souple
  • ISBN: 9782918173090

Présentation:

Inaugurées dans le cadre de la Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin », les Rencontres du Clos-Vougeot ont pour objectif majeur d’appréhender le vin comme produit culturel, vecteur de civilisation, dont la consommation éclairée relève d’un véritable art de vivre et d’une philosophie liée à la convivialité et au partage, valeurs humanistes s’il en est. Consacrées en 2009 à la thématique : « Paysages et patrimoines viticoles », ces troisièmes Rencontres ont réuni des spécialistes internationaux qui ont recherché, au travers de la grande diversité des vignobles du monde, le fil conducteur des paysages et des patrimoines viticoles. Ils ont montré la double filiation du paysage, né à la fois des richesses et des contraintes du milieu physique (relief, sol, climat …) et de l’inventivité des hommes, en particulier des vignerons qui ont construit terroirs et paysages, parfois dans des conditions naturelles extrêmes qui excluaient toute autre culture que celle de la vigne. Ils ont aussi souligné que le paysage n’est jamais figé, qu’il se transforme au gré des évolutions sociales, économiques ou environnementales et, qu’à ce titre, il peut être menacé de disparaître : il doit donc, comme le patrimoine bâti et technique des régions viticoles, être sauvegardé et géré en respectant son identité et sa richesse.

Le produit est indisponible ? Discutez avec nous en ligne pour en savoir plus sur le prochain arrivage !